NOC.42

Projet architectural et installations artistiques pérennes. (en cours)
Béton, bois, écosystèmes végétal et électronique, élèves de 42 et habitants du quartier Bessières (17e)


Le projet NOC.42 (Not Only a Campus) est une extension de 42, l’école des métiers du numérique fondée par Xavier Niel à Paris. Il a été lauréat du concours « réinventer Paris » en 2016 et répond à un double objectif programmatique – proposer des solutions d’hébergement à bas coût aux étudiants de 42 et créer une ouverture de l’Ecole sur le quartier – à une double préoccupation architecturale – insérer l’art contemporain dans le quotidien de ses usagers et créer un symbole fort, un repère, dans le quartier d’Epinette- Bessières, et à une préoccupation pédagogique – stimuler la créativité des usagers.

 

Le projet architectural, co-signé par AR Studio d’architecture et Christian Delécluse,  propose une solution d’hébergement temporaire en lits capsule – une réinterprétation connectée et chic des traditionnels lits clos bretons – qui permettra d’accueillir jusqu’à plusieurs centaines d’étudiants au début de leur scolarité, au moment où leurs ressources financières sont souvent très limitées.

 

A l’heure où la plupart des Ecoles se délocalisent en banlieue et s’organisent selon une logique de campus, NOC.42 propose, au contraire, de développer un ancrage territorial fort, de faire corps avec la ville. Le projet intègre des espaces partagés entre les étudiants et les associations du quartier, dont des espaces extérieurs végétalisés, ainsi qu’une salle de spectacle et une épicerie solidaire. Ces programmes participent également aux objectifs pédagogiques de 42 : créer davantage de frictions entre les étudiants et les habitants du quartier.

 

Un autre objectif pédagogique de 42, stimuler la créativité de ses étudiants, sera également traité par l’espace même du bâtiment. Celui-ci offrira, au plus près du quotidien des étudiants et des habitants du quartier, des œuvres d’art qui jouent avec les perceptions des usagers et questionnent les a priori.

 

Les rapports entre nature et technologie seront au cœur des interventions artistiques, remettant en question l’idée reçue selon laquelle la technologie éloignerait du corps ou serait opposée à la nature. Le concept romantique de nature sera ainsi confronté à la vision contemporaine d’une nature « technologique », façonnée par l’homme. Une nature à l’origine d’une pensée « naturelle » de la technologie (par exemple par le concept de structure en « arborescence » ou par la géométrie fractale de certaines plantes) sera exposée aux usagers du bâtiment.

 

Enfin, il est ressorti des échanges avec les associations locales qu’au-delà des questions précédemment énoncées, il manque surtout dans le quartier un lieu symbolique qui fasse rêver les habitants, un lieu ouvert sur la ville, qu’ils auraient plaisir à fréquenter et qui provoquerait des rencontres et des récits. NOC.42 va tenter de combler ce vide.

 

 

 

 

Conception :

AR Studio d’architecture et Christian Delécluse.

Maitrise d’ouvrage :

Kwame Yamgnane et Nicolas Sadirac (42)

Equipe projet :

Lise Vivier, Pierre Pélois, Mélodie Bruillon, Lucie Dimino (AR architecture)

Sonia Saroya, Nima Kahksar

 

Partenaires du projet :

Nicolas Laugero Lasserre (Artistik Rezo)
Emilien Deloche (BET TCE)
Barabara Sadi Ouadda (Passerelles 17 – régie de quartier)
Frank Boutté (Consultant HQE)

Sébastien Chabal (Consultant équipements sportifs)

Etienne Bertrand (Ecole Nationale de Paysage, Versailles)